Le but d’une entreprise consiste à être rentable. Ce qui signifie que les charges de cette dernière doivent être inférieures aux recettes encaissées. On parle alors du résultat net. Ce chiffre permet de jauger de la performance d’une société. Faut-il faire des économies ? Peut-on investir davantage ? Voilà quelques questions auxquelles le résultat net répond. Le tout est de savoir mesurer sa compétitivité en bonne et due forme… Focus.

Résultat net : méthode de calcul

Vous l’aurez compris : la mesure des résultats passe par le calcul du résultat net. Alors comment le calcule-t-on ? À cette fin, deux méthodes :

La première consiste à déduire la somme des produits de la somme des charges. Le chiffre obtenu est le résultat net.

La seconde, plus complexe, consiste à prendre le résultat courant avant impôt, à y ajouter le résultat exceptionnel puis à déduire la participation des salariés et les impôts sur les bénéfices.

Si la première technique se révèle être la plus simple, il est intéressant d’opter pour la deuxième pour avoir le détail des charges annexes (impôts, primes salariales, etc).

Résultat net : quand le calculer ?

Le résultat net comptable est, en général, calculé une fois par an. Il est communément appelé résultat de l’exercice. Toutefois, rien n’empêche une entreprise de le mesurer plusieurs fois par an : de manière mensuelle, trimestrielle, semestrielle… L’objectif ? Prendre connaissance des performances de la société sur une période déterminée. Vous pouvez ainsi savoir si votre société a fait des bénéfices sur le mois, le trimestre, le semestre ou, à l’inverse, si elle est déficitaire.

Calculer régulièrement son résultat net permet de contrôler ses dépenses de près. Vous pouvez alors prendre des décisions rapidement, en fonction des chiffres obtenus. Le but étant de constamment revoir le profit à la hausse.

 

Résultat net : comment l’interpréter ?

Nous vous le disions : le résultat net est un indicateur clé qui permet aux managers et aux chefs d’entreprise de prendre des décisions pertinentes en vue de valoriser les profits de l’entreprise. En effet, il sert, entre autres, de base, au moment de chiffrer le montant des dividendes versés aux collaborateurs, de quantifier les investissements à venir, de calculer les économies à réaliser, etc.

Toutefois, il est important de mettre le résultat net en parallèle avec le chiffre d’affaires : les bénéfices / les pertes sont-ils conséquent(e)s ? Notez également que le résultat net peut être influencé par des éléments financiers de nature exceptionnelle.

Que le résultat net soit positif ou négatif, il semble intéressant de réaliser une analyse approfondie à la suite de ce calcul. Pourquoi ? Car, le résultat net ne détaille pas les profits réalisés par chaque produit et chaque service. Il se peut que votre produit A dégage bien plus de bénéfices que votre produit B qui est lui à la limite de la rentabilité. Le résultat net permet d’avoir une vision globale de la santé financière de l’entreprise, néanmoins, le comparer à d’autres indicateurs clés tels que ceux cités précédemment se révèle indispensable.

Conso-france.comObtenez des conseils sur la création de votre entreprise...

Conso-france.com
Obtenez des conseils sur la création de votre entreprise...

Conso France, notre partenaire, vous aide à concrétiser votre projet !

Vous êtes bien inscrit(e)