Chimique, cher, toxique, peu efficace… Voilà quelques-uns des adjectifs récurrents que de plus en plus d’acheteurs emploient pour qualifier leurs produits de grande consommation. La solution ? Les concevoir soi-même. Avec des composants naturels et non-nocifs, dont la plupart d’entre nous disposent déjà, il est tout à fait possible de remplacer une partie des produits que nous achetons en grande surface. Prêts à se mettre au DIY (Do It Yourself) ?

DIY : fabriquer son propre produit pour vitre

Mettre au point son propre produit pour vitre n’a rien de compliqué. Naturel, non-agressif, efficace… Voilà les qualités de ce produit de consommation fait maison !

Il vous faudra :

  • un demi-verre de savon de Marseille en copeaux
  • un verre d’eau chaude
  • 250g de blanc de Meudon

Une fois tous les ingrédients en votre possession, il ne vous reste plus qu’à les mélanger. C’est bon ? Très bien, il est désormais temps de passer aux vitres ! Pour cela, utilisez la technique de base qui consiste à réaliser des petits ronds avec un chiffon préalablement trempé dans votre produit maison. Comme à votre habitude, pensez à essuyer les vitres avec un linge propre et sec. Si possible, optez pour un chiffon conçu en microfibres.

Fabrication maison : concevoir son produit WC

Marre de nettoyer vos toilettes avec des produits qui sont tout sauf écologiques ? Dans ce cas-là, il est temps de fabriquer VOTRE détartrant WC écologique.
Pour cela, empoignez votre bicarbonate de soude et votre vinaigre d’alcool. Saupoudrez l’intérieur de vos WC avec le bicarbonate. C’est bon ? Venez ensuite pulvériser le vinaigre par-dessus avec un dispositif élaboré à cet effet. En contact, le vinaigre et le bicarbonate moussent et viennent aseptiser l’intérieur de votre cuvette. Prenez ensuite votre brosse de toilette et frottez ! Le tour est joué !
Pour ceux et celles d’entre vous qui souhaitent agrémenter ce nettoyage écologique d’une douce senteur parfumée, vous avez la possibilité d’éparpiller quelques gouttes d’huile essentielle au fond de votre cuvette.

« Le fabriqué soi-même » : envie d’une crème de nuit naturelle ?

Quelle femme ne rêve pas d’être en possession d’une crème de nuit 100% naturelle aux mille et un bienfaits ? Réjouissez-vous mesdames, car, c’est désormais chose possible. Oui, la rédaction de Réunions de consommateurs vous a dégoté la recette de la crème de nuit aux huiles essentielles. Cependant, il vous faudra disposer d’un peu plus de matériel que précédemment.

Vous aurez besoin :

  • d’un fouet
  • d’un thermomètre
  • d’une balance précise à 0,01 gramme près

Pour ce qui est des ingrédients :

  • 6 g d’huile de jojoba
  • 2,5 g de cire émulsifiante
  • 6 g d’eau de rose
  • 15 g d’eau minérale
  • 11 gouttes d’huile essentielle de clémentine
  • 4 gouttes d’huile essentielle de bois de rose
  • 4 gouttes d’huile essentielle de géranium
  • 4 gouttes d’huile essentielle de rosalina
  • 7 gouttes de conservateur

Avant de commencer, munissez-vous de plusieurs récipients, dont un petit pot pour conserver votre crème par la suite.

La méthode :

Au bain-marie, faites chauffer, d’un côté l’huile de jojoba avec la cire émulsifiante, de l’autre, l’eau de rose et l’eau minérale, le tout à 70°.
Une fois les deux solutions arrivées à 70°, mélangez les deux ensemble en remuant énergétiquement pendant quelques minutes.
Rajoutez, un à un, les autres ingrédients, tout en remuant entre chaque.

Mesdames, vous êtes désormais les heureuses propriétaires d’une crème de nuit naturelle faite maison !

Toutefois attention : le pH de cette crème de nuit varie entre 5 et 7. Avis aux peaux sensibles qui requièrent l’utilisation de produits cosmétiques d’une acidité bien déterminée.

Do it Yourself : élaborez votre rouge à lèvres !

Il y a plusieurs raisons de ne plus vouloir acheter son rouge à lèvres en grande surface ou en boutique spécialisée. Tests sur les animaux, composants utilisés pour les mettre au point, prix, etc… C’est ainsi que le contexte s’avère propice à la conception de son propre rouge à lèvres. D’ailleurs, ce DIY est idéal pour ceux ou celles d’entre vous qui souhaiteraient offrir un cadeau original et authentique !

La première étape consiste à mettre au point la base de votre rouge à lèvres. Pour cela, vous aurez besoin de :

  • 1 c.à.c de cire d’abeilles
  • 1 c.à.c d’huile (d’amande, d’olive, de jojoba…)
  • 1 c.à.c de beurre de karité. Vous pouvez également opter pour du beurre d’amande, de mangue ou d’avocat.

Seconde étape, pour ne pas dire celle la plus attendue, consiste à choisir la couleur de son futur cosmétique. L’avantage de mettre au point son propre rouge à lèvres : la panoplie de teintes qui s’offre à vous. En effet, il existe une très large palette de produits permettant d’obtenir des couleurs uniques. Notez cependant, qu’en tant que cosmétique bio, les nuances sont plus subtiles que celles des produits conventionnels.

Quelques pistes de couleurs :

  • les adeptes des rouges à lèvres vifs devront opter pour de la poudre de betterave rouge
  • Pour un marron sombre, munissez-vous de cannelle
  • Pour un marron chocolat, équipez-vous de poudre de cacao

Mélangez les ingrédients de la base, et passez votre mixture au micro-ondes 30 secondes.
Mélangez la poudre choisie à votre base. Plus la dose de poudre sera élevée, plus le rendu sera vif.
Versez le tout dans un pot au sein duquel vous conserverez votre rouge à lèvres. Placez votre récipient au frigo, et attendez que votre mixture durcisse avant de l’utiliser.

Home Made : avez-vous déjà pensé à concevoir votre propre mousse à raser ?

Que l’on soit un homme ou une femme, l’étape du rasage n’est pas toujours une partie de plaisir. Cela est en partie dû à nos mousses à raser. Entre celles qui assèchent la peau et les autres qui ne la protègent pas comme il le faudrait, mettre au point sa propre mousse apparaît comme une évidence pour un grand nombre. Le tout est de mettre la main sur une bonne recette. Et c’est ce que la rédaction a fait pour vous !

Vous aurez besoin de :

  • 250g de savon de Marseille en paillettes
  • 2 c.à.c d’huile de coco
  • 50 cl d’eau chaude (de source)
  • 3 gouttes d’huile essentielle de lavande
  • 2 c.à.c d’huile d’amande douce

Bien évidemment, nous vous recommandons de vous munir de produits bio.

Une fois les paillettes de savon dissoutes dans l’eau de source, ajoutez l’huile de coco et d’amande douce. Attendez que la pâte durcisse avant d’ajouter la lavande. Ce dernier ingrédient a pour but de parfumer votre nouveau cosmétique en bonne et due forme.

Fait maison : humez les senteurs de votre propre parfum d’intérieur

Oubliez les bombes de parfum d’intérieur composées d’une liste d’éléments chimiques à ne plus en finir, et passez au désodorisant maison ! Comment ? Il suffit de suivre la recette !

Il vous faudra :

  • 60 ml d’eau chaude
  • 60 ml d’alcool
  • 25 gouttes d’huile essentielle (parfum au choix)

Mélangez les ingrédients ensemble. Une fois terminé, il ne vous restera plus qu’à déposer votre solution dans un récipient ou un pot ouvert. Le liquide s’évaporera petit à petit en diffusant une odeur agréable dans votre logement !

DIY : les questions de sécurité

Concevoir ses propres produits de grande consommation, c’est très bien, cependant, il est de notre devoir d’attirer votre attention sur les questions de sécurité. En effet, et cela, même si la majeure partie des produits utilisés pour mettre au point ces solutions n’est pas dangereuse, il faut tout de même veiller à respecter les doses des recettes. De la même manière, produits pour vitre et pour WC doivent rester hors de la portée des enfants. Ces nettoyants/détergents peuvent être nocifs dans les mains de nos bambins.
Afin d’éviter quelconque problème, veillez à conserver vos solutions «  à risque » en hauteur, à l’abri de la lumière et de la chaleur. Même chose pour les ingrédients utilisés pour les mettre au point. « Il vaut mieux prévenir que guérir ! ».

À vos marques, prêts, fabriquez !