Création d’entreprise rime avec risques. Et oui, qu’on se le dise. Si monter sa boîte est une aventure formidable, il est toutefois primordial de garder en tête que l’on n’est pas à l’abri. Les obstacles seront nombreux et il faudra savoir s’armer de courage et de détermination pour y faire face en bonne et due forme. Pour cela, rien de mieux qu’une série de questions pour s’assurer d’être bien préparé à ce nouveau chapitre. Focus.

Création d’entreprise : se questionner avant de se lancer

Se poser les bonnes questions avant de créer sa structure est essentiel pour partir sur de bonnes bases. Même si certaines, de la même manière que leur réponse, peuvent sembler évidentes, il est important de les creuser de manière à faire correctement le tour de chacune avant d’entreprendre.

1 – « Créer mon entreprise. Oui, mais pourquoi ? »

Avez-vous déjà réfléchi à pourquoi vous souhaitiez créer votre propre société ? Pour être votre propre patron ? Pour gagner davantage ? Pour créer votre propre emploi ? Pour exploiter une idée à fort potentiel ? Se poser ces différentes questions vous permettra de déterminer si la création d’entreprise est, pour vous, un choix ou un besoin. Une telle aventure nécessite d’être endurant. Vous devez aimer ce que vous faites pour tenir la distance. Si votre motivation première n’est pas le plaisir, il est primordial de trouver d’autres sources de cette nature. Car, travailler pour travailler n’a jamais permis à personne d’être réellement heureux, ni d’être épanoui. Il est essentiel de créer sa société pour les bonnes raisons. Réfléchissez bien et assurez-vous de prendre la bonne décision. Si vous souhaitez monter votre société, mais que votre idée première ne vous suscite que peu d’intérêt, pourquoi ne pas explorer d’autres pistes de manière à trouver un concept qui vous plaît réellement ?

2 – Mon projet est-il réellement intéressant ?

Votre projet est l’une de vos créations. De ce fait, il vous semble réellement pertinent. Et cela, à juste titre. Mais, avez-vous été réellement objectif ? Êtes-vous sincèrement persuadé que votre concept va plaire ? Avez-vous correctement analysé le marché ? L’offre de biens et de services ? Vos prospects ? Vos concurrents ? Si des doutes persistent et / ou si vous n’êtes pas réellement convaincu, il est vivement conseillé de revoir tous les aspects de votre projet pour vous assurer de sa réussite. D’ailleurs, pourquoi ne pas vous faire accompagner par une structure ? Vous pouvez vous tourner vers Pôle emploi, vers l’APEC ou encore vers la CCI. Ces différents organismes proposent des sessions d’évaluation qui permettent d’apprécier les qualités des projets soumis et de mettre en valeur les facettes qui mériteraient d’être améliorées.

 

3 – Vos moyens financiers sont-ils assez importants ?

Les moyens financiers nécessaires au lancement d’une société varient en fonction de son activité, des achats et des investissements à réaliser. Mais disposez-vous des fonds pour assurer ces multiples besoins ? De la même manière, il est essentiel de prévoir un fond de trésorerie pour anticiper sur les mauvais payeurs et sur les retards de paiement. Sans ça, il vous sera impossible d’affronter les coups durs et de tenir le cap. Calculez vos besoins en argent aussi précisément que possible. Laissez-vous une marge pour les imprévus. Si vous manquez de fonds adressez-vous à votre collectivité, aux fondations, aux banques. Dans tous les cas, ne comptez pas sur le hasard, ni sur votre bonne étoile. Mettez toutes les chances de votre côté en assurant vos arrières.

4 – Avez-vous à votre disposition tous les moyens humains nécessaires ?

La majeure partie des entrepreneurs commence son aventure seule. Oui, nombreux sont ceux qui sont persuadés de pouvoir tout gérer sans une aide externe. Mais, est-ce réellement le cas ? La loi ne vous impose-t-elle pas de faire appel à des professionnels spécifiques, comme à un comptable pour gérer vos comptes en bonne et due forme ? De l’autre côté, êtes-vous certain de posséder les compétences nécessaires pour mener toutes les tâches à bien ? Les fidèles lecteurs des articles de Réunions de consommateurs le savent mieux que personne : il ne faut pas hésiter à faire appel à des prestataires spécialisés pour mettre toutes les chances de succès de son côté. Il est recommandé d’économiser, de mettre de l’argent de côté pour être en mesure de faire appel aux intervenants indispensables au bon fonctionnement de son activité.

Il se peut que vous ayez déjà entrepris cette démarche. Dans ce cas, assurez-vous de n’avoir oublié personne ! Tous vos besoins sont-ils bien couverts ? Prenez le temps de faire le tour de la question !

 

5 – Qu’en est-il de votre organisation ?

Que vous soyez un regroupement d’associés ou un entrepreneur seul, cette question vous concerne. Comment allez-vous organiser votre travail ? Avez-vous défini vos horaires ? Les premières tâches à mener ? Vous devez avoir un point de départ, mais pas seulement. En effet, qui dit travail, dit forcément routine. Cette routine est indispensable. À l’inverse du cadre privé, celle-ci est nécessaire au bon fonctionnement d’une entreprise. C’est la répétition des tâches qui va permettre aux acteurs de s’améliorer de manière individuelle. Qui plus est, cette routine définit les missions quotidiennes de chacun. Alors, pensez à vous pencher dessus !

6 – Quels sont les risques ?

Les risques sont une composante importante de l’aventure entrepreneuriale. Leur connotation négative amène les créateurs à s’en détourner ou encore à ne pas réellement les prendre en considération. C’est là une très grande erreur. Pourquoi ? Car, ils sont votre principale menace. En les définissant et en vous posant les bonnes questions à leur sujet, vous serez en mesure d’y faire correctement face le moment venu. Minimisez les imprévus. Une fois de plus, mettez toutes les chances de votre côté et soyez préparé. Vous pourrez ainsi mettre en place des actions pour tirer votre épingle du jeu ! Vous l’aurez compris : identifier les risques est tout bonnement une étape indispensable de la création d’entreprise.

7 – Ai-je choisi le meilleur endroit pour créer ma société ?

Tous les entrepreneurs ne peuvent pas exercer leur activité uniquement de derrière un PC. De nombreux prestataires de biens et de services doivent choisir leur emplacement de manière stratégique. Il se peut que la ville au sein de laquelle vous souhaitez implanter votre entreprise ne soit pas la meilleure à différents niveaux (clients, concurrents, fournisseurs, etc.). Avez-vous pris le temps d’analyser les aspects positifs et négatifs liés au choix de l’endroit ? Certains sont plus avantageux que d’autres !

 

8 – Quelles sont les évolutions à venir ?

Il se peut que l’endroit que vous ayez choisi pour vous implanter subisse des changements dans les temps à venir. De la même manière, votre activité et sa réglementation peuvent être sujettes à des changements d’ordre légaux. Des concurrents ont-ils prévu d’aménager à côté de votre local ? Des innovations d’ordre technologique risquent-elles d’arriver prochainement sur le marché ? Que ces changements soient positifs ou négatifs, il est essentiel de les prendre en considération. En effet, ils pourraient influer sur vos choix. Dans le meilleur des cas, ils pourraient être source d’opportunités. Il serait dommage de passer à côté ! Non ?

9 – Qu’en est-il de mon réseau ?

Nous vous le disions dans un de nos précédents articles : la solitude est l’ennemi n°1 de l’entrepreneur. Non, il ne faut pas vous isoler, mais au contraire, aller à la rencontre des différents acteurs liés à votre secteur d’activité. Se créer un réseau est la meilleure des manières de s’assurer du succès de son entreprise. Le bouche à oreille marche très bien. D’ailleurs, il est fortement recommandé de promouvoir sa société et de se faire des contacts bien avant de démarrer son affaire officiellement. Cela permet de dénicher des clients plus rapidement et de faire rentrer de l’argent dans les caisses plus vite.

Conso-france.comObtenez des conseils sur la création de votre entreprise...

Conso-france.com
Obtenez des conseils sur la création de votre entreprise...

Conso France, notre partenaire, vous aide à concrétiser votre projet !

Vous êtes bien inscrit(e)