Si création d’entreprise rime avec indépendance et liberté, elle est aussi synonyme d’obstacles et de difficultés. Le problème étant que les nouveaux entrepreneurs ne savent pas toujours à quoi ils vont devoir se confronter. Il est toujours plus facile de faire face aux problèmes lorsqu’on sait à quoi on va avoir à faire. Tour d’horizon des difficultés de l’entrepreneur et des solutions associées.

Créateur d’entreprise : les principales difficultés

C’est un fait : la vie n’est pas un long fleuve tranquille. Il en est de même pour la création d’entreprise. En effet, cette aventure est semée d’embûches ; des embûches qui peuvent parfois se révéler être extrêmement décourageantes. Le meilleur moyen d’affronter l’ennemi : apprendre à le connaître avant d’entamer la bataille. Alors, quels genres de mauvaises surprises vous attendent ? Focus.

1 – Le manque d’argent

L’entrepreneur que vous êtes sera régulièrement confronté à ce problème dans les premiers temps. En effet, les factures envoyées mettent, généralement, un bon mois à être payées. Il faut aussi prendre en compte les mauvais payeurs, et les frais d’huissier qui vont avec. Sans oublier les accords de principe avec de nouveaux clients qui prennent un temps fou à être finalisés. En attendant, il faut bien vivre et payer ses propres factures !

« Très bien, mais comment sortir la tête de l’eau ? »

À cette fin, plusieurs solutions. La première consiste à anticiper et à budgétiser. De combien avez-vous besoin par mois pour couvrir tous vos frais ? Quand vos clients vous payent-ils ? De combien seront vos prochaines factures ? Quand vont-elles tomber ?

 

En vous y prenant en amont, les mauvaises surprises ne seront pas inattendues. Pourquoi ne pas demander à vos clients de vous régler plus tôt ? Nombreux sont ceux qui n’y voient pas d’inconvénients. Vous pouvez également demander un acompte à la signature du devis. Assurez-vous que cette somme couvrira vos dépenses et qu’elle vous permettra de subvenir à vos besoins le temps que le client suivant vous règle ce qu’il vous doit.

Autre pratique : exiger un paiement immédiat lorsque la prestation est réalisée.

Une fois que vous aurez créé un portefeuille clients de qualité, composé de particuliers et de professionnels fiables, vous pourrez demander à ce que vos factures soient réglées à une date précise, le mois suivant les réalisations. Cela vous permet d’avoir un revenu régulier, de la même manière qu’un salarié.

2 – Dénicher des clients

Une autre source de stress de la vie de l’entrepreneur : la clientèle. En effet, trouver ses premiers clients n’est pas toujours une mince affaire. La promotion de son entreprise et la commercialisation des biens et / ou des services associés peut, effectivement, prendre un peu de temps. Les raisons peuvent être variées. Le démarchage n’est pas votre tasse de thé, en conséquence, séduire des prospects se révèle être une mission plus compliquée que prévue. D’ailleurs, entendre ses interlocuteurs dire « non » à tout bout de champ et tout au long de la journée est, de facto, plutôt décourageant. Certains créateurs n’ont tout simplement pas la fibre commerciale. À chacun son métier comme dirait l’autre ! Gardez en tête que les aspects de prospection et de négociation sont fondamentaux à la survie et à la prospérité de votre firme. Si vous peinez à vendre, il y a de grandes chances que le problème vienne de vous. Cependant, pas de panique, à chaque problème sa solution.

Il existe de nombreuses formations et de tutoriels sur le net visant à vous apprendre les principes de la vente. Le but étant d’acquérir les compétences nécessaires pour être en mesure de vous valoriser vous, ainsi que vos produits. Il est recommandé de se présenter sous le nom de sa société, et cela, même si vous êtes seul maître à bord. Pourquoi ? Car, une entreprise en tant qu’entité rassure bien plus les prospects qu’un individu qui affirme travailler seul. Pensez également à créer une identité visuelle de qualité qui reflétera vos valeurs.

 

Si, malgré tous vos efforts, la vente, la recherche de clients et la négociation ne sont vraiment pas faits pour vous, pourquoi ne pas déléguer ces tâches à un autre professionnel ? Oui, sous-traiter a un coût, toutefois, un tel investissement peut parfois s’avérer nécessaire pour assurer la pérennité de sa société.

3 – Une charge de travail trop importante

Gérer une société demande énormément d’énergie. Nombreux sont les entrepreneurs qui tombent de haut lorsqu’ils prennent conscience de la charge de travail qui les attend. Oui, il faut y être préparé. Car, si les clients mettent un peu de temps à pointer le bout de leur nez, la roue tourne rapidement et les clients semblent tous faire appel à vos services au même moment. Peu importe le temps que ça prendra, il faudra être prêt à affronter cette surcharge de travail. Nombreux sont les entrepreneurs qui ne comptent pas leurs heures. Les deadlines sont les deadlines, et il est essentiel de livrer en temps et en heure. Le créateur d’entreprise est seul dans l’aventure, il est responsable à 100 % de sa structure, notamment au lancement de la firme… Oui, vous l’aurez compris, gérer sa propre affaire demande énormément de temps et d’énergie.

La solution réside dans la gestion du temps et dans la fixation des objectifs. Déterminez combien vous souhaitez gagner par mois ainsi que le temps que vous avez (ou que vous avez envie) à accorder à votre entreprise. Les deux exigences sont-elles compatibles ? Si la réponse à cette question est non, il est fortement recommandé de revoir vos ambitions à la baisse, du moins dans un premier temps. Vous pourrez, par la suite, faire évoluer vos tarifs ou mettre au point de nouveaux produits / services pour atteindre le revenu désiré.

Sachez distinguer les tâches urgentes de celles qui ne le sont pas. Cela vous évitera de vous retrouver la tête sous l’eau à devoir livrer tous vos clients en même temps. D’ailleurs, pourquoi ne pas créer un planning ?

Dégagez du temps pour les imprévus. Les événements et les demandes inattendus sont très souvent sources de stress, car ils viennent s’ajouter à votre planning qui est déjà bien rempli. C’est pour cette raison qu’il est avisé de se laisser du temps de côté pour être en mesure de gérer ces imprévus en toute sérénité.

Des progrès, vous en faites tous les jours et il est primordial de les mesurer pour rester motivé au quotidien. Si cette astuce n’est pas une solution à part entière, elle vous permettra au moins de retrouver la niaque nécessaire pour mener vos missions à bien, et c’est le principal, non ?

 

4 – Solitude quand tu nous tiens…

C’est là une des plus grandes difficultés liées à l’entrepreneuriat : la solitude. Et oui, terminés les cafés du matin avec les collègues en se racontant les péripéties du week-end, les débats autour d’un bon déjeuné, les fous rires en plein travail… La majeure partie des créateurs d’entreprise commence son aventure seule. Mis à part les clients, vous n’aurez pas grand monde avec qui échanger durant vos heures de labeur. D’ailleurs, beaucoup d’entrepreneurs décident d’arrêter leur activité pour retrouver une vie sociale professionnelle, quitte à gagner moins ! Alors, que faire ?

Sachez tout d’abord que vous n’êtes pas seul. En réalité, il y a des milliers de travailleurs qui sont exactement dans la même situation que vous ! Dans ce cas, pourquoi ne pas aller à leur rencontre ? Il se peut que vous ayez déjà entendu parler des espaces de coworking… Il est question d’espaces de travail partagés au sein desquels se réunissent les créateurs pour réaliser les tâches que leur activité incombe. Les métiers diffèrent, mais cela n’empêche pas d’échanger, voire même de se faire de nouveaux amis !

Rendez-vous à des conférences qui vous intéressent. Vous y rencontrerez facilement des individus qui travaillent, eux aussi, seuls, et qui cherchent à échanger avec de nouvelles personnes !

Profitez de votre statut d’entrepreneur pour passer plus de temps avec vos proches et pour entretenir votre vie sociale personnelle ! Et oui, en tant que chef d’entreprise, vous êtes libre de gérer vos horaires. Quitte à travailler un peu plus le soir ou le lendemain, prenez du temps pour vous et passez davantage de temps avec les personnes que vous aimez. Cela vous permettra de décrocher du travail et d’apprécier pleinement votre statut de créateur d’entreprise.

5 – Le moral en berne…

Il y aura des jours avec, et il y en aura d’autres sans… Oui, nous vous parlons bel et bien de votre moral. Le manque de clients, les factures non réglées, les retards de paiement, les imprévus, les disputes avec les clients… Tous ces éléments jouent et joueront sur votre moral. Il arrive souvent que l’entrepreneur se décourage, mais il est important de savoir relever la tête ! « Très bien, mais comment ? ».

Ne doutez pas de vous ni de vos compétences. Que vous veniez de créer votre entreprise, ou que vous vous soyez lancé dans l’aventure des années auparavant, il est indispensable d’avoir confiance en soi et de ne pas se décourager face à la difficulté. Demain est un autre jour. Et n’oubliez pas, la roue tourne !

Ne perdez jamais de vue vos objectifs. Ce sont eux qui vous permettront de garder le cap !

 

Si vous êtes au bout du rouleau, pourquoi ne pas prendre un jour de congé ? Oubliez le travail, le temps de 24h et pensez à vous ! Cela vous permettra de vous ressourcer et de trouver le courage nécessaire pour affronter les difficultés de demain !

Dernier conseil : ne fuyez pas vos problèmes, affrontez-les ! C’est là le seul moyen d’y trouver une solution et de s’en débarrasser définitivement ! Des clients refusent de vous payer ? Contactez-les, ou faites appel à un huissier. Vos factures s’accumulent ? Appelez les entreprises concernées pour leur demander un délai de paiement. Un de vos clients n’est pas content du travail rendu ? Prenez le temps d’en discuter avec lui ; soyez ouvert d’esprit sans vous laisser marcher sur les pieds !

Vous l’aurez compris, l’entrepreneuriat, c’est des hauts et des bas, mais avec de la volonté, de la motivation et quelques conseils, tout est possible !

Conso-france.comObtenez des conseils sur la création de votre entreprise...

Conso-france.com
Obtenez des conseils sur la création de votre entreprise...

Conso France, notre partenaire, vous aide à concrétiser votre projet !

Vous êtes bien inscrit(e)