Nombreux sont les individus qui souhaiteraient se lancer à leur compte, mais qui choisissent de ne pas franchir le pas. Pourquoi ? Car, ces derniers ont peur de ne pas connaître la réussite à laquelle ils aspirent tant. Si cette crainte est tout à fait compréhensible, il faut savoir qu’un certain nombre de clés permettent de mettre toutes les chances de son côté. Alors, comment s’assurer de la réussite de sa société ? Réunions de consommateurs vous répond.

Création d’entreprise : quand la réussite tend les bras

S’il se révèle impossible de s’assurer à 100 % de la réussite d’une nouvelle entreprise, il existe des astuces pour maximiser ces chances de succès.

1 – Se rapprocher de ses prospects

Vos cibles sont vos meilleurs alliés. Elles sont les mieux positionnées pour vous dire si votre idée est bonne, ou pas. Leurs retours vous donneront de précieuses informations sur la viabilité de votre projet. Votre concept est-il intéressant ? Vos consommateurs potentiels seraient-ils prêts à l’acheter ? En ont-ils besoin ? Le prix leur paraît-il raisonnable ?

N’ayez pas peur d’aller sur le terrain et de rencontrer les passants. Ils seront nombreux à être réceptifs à votre démarche. Vous pouvez également créer des sondages et des questionnaires en ligne, mais il est avisé de faire tester son produit pour mesurer correctement son impact.

Si vous n’avez pas le temps de réaliser de telles démarches, rien ne vous empêche de sous-traiter cette tâche et de la confier à une entreprise spécialisée. Ce type de firme se charge de rassembler des consommateurs cibles. Ces individus sont dédommagés et prennent, de fait, leur mission bien plus au sérieux.

Si, malgré cette étape, des doutes demeurent quant à la viabilité de votre projet, il vous est toujours possible de vous lancer en tant qu’auto-entrepreneur. Ce régime est simple et vous permettra de tester votre idée avant de vous lancer à proprement parlé.

 

2 – Ne pas rester seul

Beaucoup d’entrepreneurs prennent leurs décisions seuls. De ce fait, une partie de ces dernières se révèle être inadaptée à leur situation. C’est bien dommage lorsque l’on sait qu’il existe une panoplie de réseaux d’accompagnement à la création d’entreprise qui a pour vocation de venir en aide aux créateurs en herbe. Que cela soit pour monter un business plan, pour choisir la forme juridique la plus adéquate, pour trouver des financements… Notez que ces formules ont un succès. En effet, 80 % des entreprises suivies perdurent. Ce taux passe à 50 % pour celles qui n’ont pas souhaité être accompagnées ou intégrer un dispositif du type.

3 – Trouver des financements

Trouver des financements, oui, mais pas n’importe lesquels. En effet, il est conseillé de se concentrer sur ceux qui sont faciles à décrocher. Comptez sur les prêts d’honneur et sur les business angels plutôt que sur des concours et autres sources de financement inaccessibles. Vous gagnerez du temps et de l’énergie que vous pourrez consacrer à autre chose.

4 – Prévoir une trésorerie

Un entrepreneur devrait toujours avoir un peu d’argent de côté. En effet, les aléas financiers font partie de l’aventure. Certains clients ne payent pas, ou payent en retard. Des contrats à deux doigts d’être signés tombent à l’eau à la dernière minute. Pour être en mesure de faire face à tous ces imprévus et ne pas se noyer sous les dettes, il est conseillé de mettre de l’argent de côté, de se constituer une trésorerie. Ces économies vous donneront le temps nécessaire pour récupérer les sommes dues. Vous pourrez ainsi continuer à mener votre activité en toute tranquillité. Assurez vos arrières !

5 – Savoir prendre son temps

La majeure partie des créateurs d’entreprise est généralement pressée d’encaisser ses premiers revenus. Et cela, à juste titre. Toutefois, vouloir aller trop vite est loin d’être la meilleure des solutions. En effet, il est important de tester son produit correctement, de l’évaluer de plusieurs manières différentes, de le soumettre aux bonnes personnes. Si votre conception ne semble pas prendre auprès de vos cibles, si ces dernières ne sont pas convaincues de sa pertinence, il est avisé de tout arrêter et de recommencer. Si un entrepreneur doit être déterminé, cela ne veut pas dire qu’il doit constamment s’entêter. Remettez-vous en question et n’ayez pas peur de tout reprendre à zéro !

6 – Être confiant, mais pas trop

Les premiers mois sont souvent difficiles pour le créateur d’entreprise qui peine à trouver ses premiers clients. Mais la roue tourne. Tout arrive à point à celui qui sait attendre. Cependant, il est recommandé d’être particulièrement vigilant, et cela, même si vos affaires ont le vent en poupe. Nombreux sont les entrepreneurs à se laisser aller lorsque les clients commencent à pleuvoir. Gardez en tête que vous êtes à la tête d’une jeune société et que les choses peuvent basculer en un quart de seconde. Soyez raisonnable et réfléchi. Ne vous laissez pas emporter en voyant l’argent arriver. Faites attention à toutes vos dépenses. Ce conseil est à appliquer tout au long de l’aventure. Cependant, les entreprises de longue date ont davantage droit à l’erreur que les nouvelles, cela va de soi.

7 – N’ayez pas peur de déléguer

Faire attention à ses dépenses, c’est très bien, mais il faut aussi savoir investir et sortir le chéquier au bon moment. Il est très rare qu’un entrepreneur dispose de toutes les connaissances nécessaires pour développer son activité en bonne et due forme. Si tel est le cas, il existe toujours d’autres prestataires qui sauront réaliser certaines tâches mieux que lui et de manière plus rapide. Si sous-traiter a un coût, il faut savoir que ce type d’investissement est, la majeure partie du temps, rentable. En effet, déléguer une tâche que vous maîtrisez peu permet d’obtenir de meilleurs résultats. Qui plus est, cela vous permet de gagner du temps ; du temps que vous pouvez consacrer à d’autres activités.

8 – Se faire connaître en amont

N’attendez pas que votre projet soit terminé pour commencer à vous faire connaître ! La promotion de son activité se fait bien avant. Cela permet de dénicher des clients, de leur faire signer des contrats… De vous assurer de faire rentrer de l’argent le moment venu en d’autres termes. À cette fin, vous pouvez faire votre communication vous-même. Parlez-en à vos proches, à vos connaissances, rendez-vous à des conférences, mettez-vous à Adwords, allez à la rencontre de vos concurrents, etc. L’autre technique consiste à confier sa communication à une agence spécialisée qui saura promouvoir votre activité en bonne et due forme. Comme nous vous le disions précédemment : il ne faut pas avoir peur de déléguer, surtout lorsqu’il s’agit de tâches aussi importantes que celle-ci.

7 – Concevoir un site internet

Si vous êtes un fidèle lecteur des articles de Réunions de consommateurs, vous savez d’ores et déjà qu’un site internet est l’outil indispensable du créateur d’entreprise. À une époque où le web est un canal de vente et de communication hors pair, il est évident que vous devez, vous aussi, être présent dessus. Mettez sur pied un site internet qui vous ressemble et qui reflète vos valeurs ainsi que celles de votre entreprise. Soignez le design, car, n’oubliez pas : l’aspect graphique est la première chose qui saute aux yeux des internautes. Un site internet bâclé ne donnera pas envie de passer à l’achat. Une fois de plus, n’hésitez pas à déléguer cette tâche à un prestataire spécialisé. La conception du site internet est tout aussi importante que l’aspect communication. À moins d’être un véritable expert dans ce domaine, il est avisé de se tourner vers des entrepreneurs spécialisés pour vous assurer de la réussite de votre activité.

 

Vous l’aurez compris, la réussite d’une entreprise réside dans la patience, l’objectivité et la détermination du créateur. Remettez-vous constamment en question, demandez l’avis de vos proches, voire même d’autres entreprises. Ces dernières sont, la majeure partie du temps, ravies de pouvoir venir en aide à l’un de leurs homologues.

Une autre clé de réussite réside dans l’investissement. S’il est indispensable de surveiller ses dépenses de près, notamment au début de l’aventure, il est tout aussi important de savoir faire confiance à un spécialiste lorsque les missions peuvent être mieux menées par un autre professionnel. Il en va de la réussite de votre société, alors n’ayez pas peur de dépenser lorsque cela s’avère nécessaire !

 

Conso-france.comObtenez des conseils sur la création de votre entreprise...

Conso-france.com
Obtenez des conseils sur la création de votre entreprise...

Conso France, notre partenaire, vous aide à concrétiser votre projet !

Vous êtes bien inscrit(e)