Comme vous le savez déjà, la problématique du gaspillage alimentaire ne cesse de prendre de l’ampleur. En effet, les ménages ont tendance à acheter en trop grosse quantité. Les denrées dont la date de péremption est passée se voient vite jetées à la poubelle. Les cuisiniers en herbe se débarrassent d’une grande partie des aliments utilisés (peau, feuilles, etc.) alors que ces derniers pourraient aisément trouver une place de choix dans l’assiette. C’est ainsi que la rédaction de Réunions de consommateurs a décidé de vous délivrer ses meilleures astuces en la matière. Comment réduire le gaspillage alimentaire au quotidien ? C’est ce que nous allons voir ici !

Gaspillage alimentaire : ne jetez plus !

Saviez-vous que 25 % des aliments de notre planète se retrouvent directement jetés à la poubelle sans passer par la case « repas » ?! Un véritable scandale, vous en conviendrez. Envie de participer au bien-être de la planète et à celle des personnes dans le besoin ? Dans ce cas-là, il suffit d’appliquer ces quelques astuces !

1 – Achetez intelligent !

La première astuce, et sans nul doute la plus simple, consiste à rédiger une liste de courses avant de vous diriger vers votre magasin préféré. Prenez 10 minutes pour regarder ce qu’il manque dans les placards et dans le frigo. Planifiez les repas de la semaine, cela vous évitera d’acheter des aliments inutiles qui ne seront jamais mangés.
D’ailleurs, pourquoi ne pas faire vos emplettes dans les commerces de votre quartier. Rendez-vous le plus possible sur les marchés. Partez à la rencontre de vos éleveurs/producteurs. Posez-leur des questions sur les produits vendus : comment les cuisiner de manière optimale ? Que faire des déchets ? Est-il possible de les utiliser pour autre chose ? En plus de glaner de précieuses informations en vue de réduire votre gaspillage alimentaire, les professionnels de votre quartier seront en mesure de vous vendre des aliments à la coupe/en plus petite quantité qu’en supermarché. Il vous faudra, probablement, faire vos courses de façon plus régulière, cependant, la quantité de vos aliments jetés descendra en flèche !

Prenez garde aux dates de péremption : évitez de vous procurer des produits qui ne seront plus consommables dans les quelques jours à venir. Toutefois, il n’est pas conseillé de choisir les produits aux plus longues dates de péremption. « Pourquoi ? ». Car, les employés de points de vente ont pour ordre de ranger les denrées en fonction de leur DLC/DLUO. De la même manière que les ménages, les magasins jettent les produits dont les dates sont dépassées. Si les clients n’achètent pas les premiers produits, ces derniers finiront par pourrir.

2 – Une place pour chaque aliment, chaque aliment à sa place !

Conserver correctement vos aliments vous permettra de les garder plus longtemps. Oui, c’est une évidence. Cependant, savoir comment s’y prendre l’est moins !
Commencez tout d’abord par vérifier la température de votre réfrigérateur. Faites de votre mieux pour calibrer votre frigo sur 5°. Quant au congélateur, assurez-vous que celui-ci conserve vos aliments à – 18°.
Vous avez des restes ? Ne les rangez pas directement dans le réfrigérateur. Sortez un tupperware du placard, et placez-les dedans. En plus d’être protégées de l’humidité, vos denrées n’entraîneront pas de sur-consommation électrique. La prolifération de bactéries ainsi que les odeurs ne feront pas partie de vos soucis non plus. Pensez à inscrire la date d’emballage sur vos tupperwares (grâce à une petite étiquette). Cela vous évitera de jeter trop tôt ou de consommer des aliments trop vieux.

Une fois de plus, n’achetez pas en trop grande quantité. Votre réfrigérateur ne doit pas être plein à craquer ! « Pourquoi ? ». Car, il est important de laisser assez d’espace pour faciliter la circulation de l’air en vue de conserver les aliments aussi longtemps que possible.

De la même manière que les magasiniers, il est avisé de ranger les produits aux plus courtes DLC/DLUO de façon à y avoir accès facilement. Les aliments les plus récents devront être rangés au fond du frigo.

3 – Utilisez vos restes !

Les restes, nous en avons tous. Cependant, nous sommes loin d’être aussi nombreux à ne pas les jeter, faute de ne pas les avoir mangés à temps ! Alors, comment faire pour éviter qu’elles ne finissent à la poubelle ? À cette fin, il suffit de faire appel à son imagination et à sa créativité. Les fruits et légumes peuvent très bien être réutilisés pour concevoir une tarte ! Pourquoi ne pas intégrer vos surplus de pâtes et de riz dans une salade ou dans un gratin.
Croquettes, hachis parmentier, brochettes… Voilà en quoi peuvent être reconvertis vos restes de viande !
Votre pain est rassi ?! S’en débarrasser serait un sacrilège ! Bruschetta, croûtons, pain perdu… La liste de choses qu’il est possible de faire avec est conséquente !
Notez que de nombreux sites internet, tels que https://www.lebruitdufrigo.fr/, proposent des recettes en fonction des ingrédients disponibles dans votre frigo. Concocter un repas sans avoir à repasser au supermarché est désormais chose possible.

4 – Compostez les déchets

Malheureusement, tous les aliments ne peuvent pas être réutilisés. C’est notamment le cas de certains déchets alimentaires. Quoi qu’il en soit, ce n’est pas une raison pour les jeter ! Oui, compostez-les ! La planète vous en sera reconnaissante !
Les propriétaires d’animaux peuvent aussi nourrir leurs petites bêtes préférées avec. Cependant, attention. Vérifiez que vos déchets ne présentent aucun danger pour la santé de ces derniers !

5 – Pensez à congeler

Comme des milliers d’adeptes de cuisine, il se peut que vous ayez tendance à cuisiner pour 10 alors que vous n’êtes que cinq autour de la table ! Ce n’est pas un problème en soi, à condition de savoir quoi faire du surplus. Le premier réflexe à acquérir consiste à congeler les denrées restantes. Ne les placez pas dans le réfrigérateur, celles-ci ne dureront que 48 heures, tout au plus !
Si votre bon vieux congélateur déborde déjà de bons petits plats en tous genres, pourquoi ne pas donner les restes à vos invités. Oui, le doggy bag est à la mode ! Oubliez la poubelle et faites profiter vos convives de vos dons de chef !

6 – Optez pour l’eau du robinet

Oui, l’eau en bouteille est également concernée par le gaspillage ! En effet, les consommateurs sont nombreux à laisser « tourner » l’eau dans leur contenant en plastique. Qui plus est, ce type d’achat est loin d’être écologique. En plus de remplir les poubelles, la bouteille d’eau entraîne une consommation de pétrole conséquente de par son transport en camion. La solution : optez pour l’eau du robinet. Certains d’entre vous se refuseront d’emboîter le pas. La cause : le calcaire. Nous ne cessons de vous le dire : à chaque problème, sa solution. Il est possible d’équiper ses robinets avec des filtres anti-calcaire afin d’obtenir de l’eau saine, prête à être consommée sans modération !

7 – Donnez aux nécessiteux

Les inégalités sociales sont au cœur des problématiques actuelles. Ainsi, tous les foyers ne disposent pas des moyens financiers nécessaires pour nourrir toute leur petite famille en bonne et due forme. Alors, pourquoi ne pas partager avec les autres ? Cuisinez vos restes et offrez un repas à votre voisin, à une association/collectivité s’occupant des individus en difficulté. Rien ne vous empêche de faire don de votre plat à la personne sans domicile fixe vivant au coin de votre rue !

8 – Ne jetez pas trop rapidement !

Une mauvaise habitude des ménages français consiste à jeter leurs aliments lorsque les dates de péremption sont dépassées. Et c’est bien dommage ! « Pourquoi ? ». Car, un grand nombre d’aliments peut très bien être consommé, et cela, même après la DLC/DLUO. C’est le cas des yaourts, du fromage, des œufs, des boîtes de conserve… Alors, réfléchissez-y deux fois avant de vous débarrasser de vos denrées !

9 – Arrêtez de renier les fruits et légumes moches !

La campagne à leur sujet vous dit, sans nul doute, quelque chose ! En effet, les fruits et légumes moches sont, depuis bien longtemps, victimes de discrimination, amenant les commerces à devoir jeter en quantité démesurée ! Déformés, amochés, plus ou moins (dé)colorés… Ces quelques défauts déplaisent aux consommateurs qui préfèrent se diriger vers des aliments « standards » qui ne présentent par d’imperfections. Notez que la lutte contre le gaspillage alimentaire commence au moment de vos achats. Les fruits et légumes moches sont tout aussi goûtus que leurs homologues distingués, si ce n’est pas plus. Alors, stop aux inégalités entre les fruits et légumes, quelle que soit leur apparence !

10 – Ayez le réflexe barbecue !

Certes, nous entrons progressivement dans la période hivernale. Toutefois, cette astuce peut très bien être employée par les propriétaires de plancha. Alors, de quoi s’agit-il ? Viande dans le congélateur qui ne donne plus envie à qui que ce soit, légumes qui ne manqueront pas de pourrir dans les jours qui viennent, restes vieillissantes… Le barbecue est le moyen de cuisson idéal pour donner une seconde vie à ces aliments et relever leurs goûts ! C’est également l’occasion de passer un bon moment en famille ou entre amis à moindre coût !

11 – Faites confiance à vos sens !

Ce conseil coule peut-être de source pour certains, cependant, peu de consommateurs font confiance à leurs sens pour deviner si un produit est encore bon ou non. Pourtant, ces derniers ont tout intérêt à se fier à leurs instincts plutôt qu’aux dates de péremption ! Sentez : l’odeur d’un aliment en dit long sur sa qualité. Touchez : trop dur, trop mou… À vous de juger en fonction de son état primaire. Regardez : de la moisissure, des traces de pourriture… Si aucun de ces éléments est à notifier, pourquoi ne pas goûter ?!

12 – Mangez la peau de vos fruits et de vos légumes !

Beaucoup de Français ont tendance à éplucher leurs légumes/fruits avant de les cuire et/ou de les manger. Pourquoi ? La question du goût revient régulièrement. Peut-être… Quoi qu’il en soit, saviez-vous que la majeure partie des vitamines se trouve, justement, dans la peau de ces denrées ! En plus de prendre soin de votre santé, conserver la première couche de ces aliments permet de réduire le gaspillage alimentaire ! Alors, pensez-y !

13 – Respectez la chaîne du froid

Faites-vous partie de ces consommateurs qui conservent toujours un sac isotherme avec eux ? Non ?! C’est bien dommage ! Car, la réduction du gaspillage alimentaire passe par une bonne conservation de ses aliments, comme vous avez pu vous en rendre compte tout au long de cet article. Ainsi, respecter la chaîne du froid permet de garder ses denrées plus longtemps. Désormais, munissez-vous d’un sac isotherme au moment des courses et conservez vos denrées fragiles à l’intérieur.

14 – Rangez vos aliments aux bons endroits

Tous les aliments ne se rangent pas aux mêmes endroits. Dans le frigo, il est avisé d’entreposer les fruits et les légumes dans les bacs afin de les conserver le plus longtemps possible.
La zone du milieu, aussi appelée la zone fraîche, est idéale pour conserver les laitages, les fromages, les pâtisseries ainsi que les viandes et poissons cuits.
La zone froide, qui se trouve tout en haut de votre frigo, permet de conserver des produits tels que les viandes, volailles et poissons crus, les jus de fruits, les aliments en décongélation, les fruits de mer, les plats cuisinés et les fromages frais.
D’ailleurs, notez que les fruits ne font pas tous bon ménage ! En effet, les bananes, les pommes et les tomates dégagent de l’éthylène gazeux. Il s’agit là d’un gaz qui amène les fruits et légumes avoisinants à mûrir plus vite ! Attention donc !

15 – Préparer et servir des quantités plus petites

Les enfants ont souvent bien du mal à finir leurs assiettes ! Les restes finissant, la plupart du temps, à la poubelle ! Ainsi, pour éviter un tel gaspillage quotidien, pensez à préparer des repas moins conséquents. Il vaut mieux se resservir que de jeter ! Vous en conviendrez !