Les adresses mail sont, à l’heure actuelle, un véritable levier promotionnel. À une époque où une grande partie des créateurs d’entreprise utilise l’outil internet pour se faire connaître et pour toucher ses prospects, il est primordial de disposer de méthodes et de techniques diverses pour rentrer en contact avec sa cible de consommateurs. Le problème : se procurer les adresses mail de ses clients potentiels est loin d’être une mince affaire. Alors, comment faire ? Focus.

Adresse mail : les règles à connaître

En surfant sur le web à la recherche de solutions, il y a de grandes chances que vous soyez tombé sur des vendeurs d’adresses. Ces listes proviennent de sociétés qui ont réussi à collecter un grand nombre d’adresses mail et qui les commercialisent pour arrondir leurs fins de mois. Il est fortement déconseillé de se laisser tenter. Pourquoi ? Tout d’abord, ce type de démarchage est illégal. Qui plus est, les adresses mail qui vous seront transmises appartiennent à des particuliers et à des professionnels qui n’ont pas montré d’intérêt pour votre produit. Si vous êtes une nouvelle entreprise, il y a de fortes chances qu’ils ne vous connaissent même pas. La conséquence : votre mail risque d’être mis à la corbeille sans même avoir été lu. Pire encore : il pourrait atterrir dans la case Spams ; et qui dit Spams dit blacklisté par les portails internet. Finalement, ce mail « non désiré » pourrait être mal perçu par le consommateur potentiel. Votre image risquerait d’être entachée. Vous l’aurez compris : la communication via le web doit se faire de façon naturelle. Les clients doivent venir vers vous avant que vous puissiez aller vers eux.

Récolter des adresses mail : pour quoi faire ?

Si un grand nombre de créateurs d’entreprise sait qu’il est essentiel d’avoir un carnet d’adresses mail bien rempli, beaucoup ne savent pas à quoi cette liste peut bien leur servir…

1 – Entretenir et améliorer la relation client

L’outil internet est devenu le support de référence pour lancer son entreprise ; les points de vente virtuels coûtant bien moins cher que les locaux physiques… Si les économies sont importantes, les difficultés relationnelles le sont tout autant. En effet, il est bien plus dur de nouer des liens en virtuel que de manière physique. Fidéliser le client, travailler la relation, entretenir la confiance se révèlent être compliqués lorsqu’on utilise la toile pour se lancer. C’est à ce moment que l’adresse mail prend de la valeur. Car, c’est bien grâce à elle que l’entrepreneur que vous êtes va être en mesure de faire ce travail. Promotions, ventes privées, newsletter, remerciements… Voilà quelques « actions » qui vous permettront d’entretenir et d’améliorer la relation client. L’adresse mail est ici indispensable.

 

2 – Connaître sa clientèle

Un client qui vous communique son adresse mail via un formulaire d’inscription va, la plupart du temps, (en fonction des formulaires) aussi vous communiquer des informations sur son profil : sa date de naissance, son métier, la composition de sa famille, etc. Ses données permettent de mettre au point des offres pertinentes qui correspondent aux profils de vos consommateurs.

3 – Augmentation du chiffre d’affaires

Les adresses mail sont des outils de choix pour faire augmenter son chiffre d’affaires. Promotions, réductions, cadeaux… Autant d’offres alléchantes transmises par mail qui permettent d’intéresser le client. Si celui-ci est satisfait de son achat, ce dernier en parlera à ses proches, qui en feront autant de leur côté.

4 – L’établissement d’un portefeuille clients

Au fil du temps, l’entreprise collecte de plus en plus d’adresses mail. Elle fait le tri entre les consommateurs qui achètent régulièrement et ceux qui flânent sur le site internet sans passer à l’achat. C’est ainsi qu’elle est en mesure de mettre au point un portefeuille clients de grande valeur. Les achats réalisés par les consommateurs donnent, à leur tour, de précieuses informations. L’entreprise peut proposer, via mail, des produits pertinents aux yeux de l’acheteur. Les offres sont optimisées de façon à multiplier les ventes.

Récupérer adresses mail : comment procéder ?

Maintenant que vous savez à quoi une adresse mail peut vous servir, il est temps d’apprendre à les récupérer.

1 – Le formulaire

Le formulaire est le moyen de référence pour récupérer des adresses mail. Le principe : demander à l’internaute de s’inscrire sur votre plate-forme. Vous pouvez tenter de le séduire en lui proposant l’accès à des offres uniques, à des réductions, à des promotions, etc…

 

2 – Les codes de promotion

Les nouveaux visiteurs passent plus facilement à l’achat si on leur offre quelque chose au départ. Alors, pourquoi ne proposer un code de réduction qu’ils pourront utiliser sur leur premier achat ? Pour cela, ils devront communiquer leur adresse mail ; adresse mail que vous pourrez conserver et utiliser par la suite.

3 – L’application

S’il est vrai qu’une application coûte relativement cher à concevoir, il faut savoir qu’elle est source de ventes. En effet, les internautes sont de plus en plus nombreux à utiliser les « app » pour faire leurs achats. Le consommateur actuel est un nomade. Vous pouvez, par exemple, demander l’adresse mail de votre visiteur afin que celui-ci puisse utiliser votre application. Vous récupérez ainsi l’adresse de manière légale.

3 – Proposer une newsletter

La newsletter est, comme son l’indique, une lettre de news informant l’internaute sur les nouveautés de votre entreprise : actualités, produits, etc. Celle-ci peut contenir d’autres informations relatives à votre secteur d’activité. D’ailleurs, il est fortement conseillé de mettre au point une newsletter qui ne se concentre pas uniquement sur votre société, au risque d’ennuyer votre client potentiel et de perdre un abonné. Écrivez des articles liés à l’actualité, à vos produits… L’internaute doit voir votre newsletter comme un document intéressant et non pas comme un simple vecteur de publicité. Combinez informations et communication pour captiver l’attention de vos prospects.

4 – Le jeu concours

Le consommateur web aime être diverti. Il est également très friand du « gratuit ». Alors, pourquoi ne pas combiner les deux ? « Très bien, mais comment ? ». En mettant au point un jeu concours. Pour y participer, l’internaute devra communiquer son adresse mail. Pour ce qui est du prix, vous pouvez offrir un produit, une réduction… À vous de voir ce qui peut séduire vos clients potentiels !

5 – L’alerte

Le client n’est pas passé à l’achat lors de sa visite ? Si tel est le cas, il y a forcément une raison. Et il y a de fortes chances que le prix soit le problème. Ainsi, pourquoi ne pas proposer au client potentiel de recevoir une alerte lorsque le prix du produit en question baisse ? Vous pouvez également profiter de cette occasion pour lui proposer des articles similaires et moins coûteux. Qui ne tente rien n’a rien !

6 – Récupérez les adresses mail des contacts de vos clients

Vos clients potentiels disposent, eux aussi, d’une base de données d’adresses mail. Il est question de leurs propres contacts. Et il est tout à fait possible de les atteindre, du moins une partie d’entre eux. Comment ? En demandant à vos clients de vous les communiquer. Il va de soi qu’ils ne vous les donneront pas gratuitement. Vous allez devoir leur donner quelque chose en échange. Ici encore, il peut s’agir d’un code promotion, d’un produit échantillon… Pensez également à offrir quelque chose au consommateur derrière l’adresse mail que l’on vient de vous communiquer !

 

7 – Le téléphone

Il n’est pas question ici d’appeler ses prospects pour leur demander leur adresse mail… Cela aurait de fortes chances d’ennuyer le consommateur potentiel et de le perdre à tout jamais. Il s’agit ici de demander l’adresse mail du prospect qui vous appelle. Que cela soit pour un simple renseignement, un devis, etc… Profitez de l’occasion pour vous procurer les coordonnées de votre interlocuteur, qu’il s’agisse d’un particulier ou d’un professionnel.

8 – Le but caritatif

Nous vous le disions plus haut dans cet article : il est fortement déconseillé de contacter un prospect si celui-ci ne vous a pas communiqué ses coordonnées. D’ailleurs, la loi l’interdit. Toutefois, il existe une exception à cette règle. Un entrepreneur peut entrer en contact avec des prospects sans leur « autorisation » si la démarche n’a pas de nature commerciale. Dans ce cas, pourquoi ne pas mettre sur pied un projet caritatif ? En plus d’œuvrer pour une cause juste, vous mettez votre entreprise en valeur. Ce n’est que dans ce cas de figure que l’achat d’adresses mail peut se révéler être intéressant.

9 – Les guides

Le consommateur actuel aime avoir accès à des informations pertinentes. Il cherche à apprendre des choses nouvelles et à enrichir ses connaissances. C’est l’une des raisons pour lesquelles les entreprises sont de plus en plus nombreuses à concevoir des guides en interne et à les proposer aux internautes. Si certaines firmes les vendent, d’autres les offrent. Le but de ces dernières : récolter un maximum d’adresses mail. Oui, en échange du guide, l’internaute doit communiquer ses coordonnées. S’il est vrai que concevoir un tel document prend du temps, il faut savoir qu’il peut très rapidement être rentabilisé. La qualité du guide aura un impact sur l’image de l’entreprise et inspirera confiance à l’internaute. Le guide permet de valoriser le savoir-faire de la firme.

Si l’idée du guide ne vous inspire pas, il est toujours possible de créer un blog. D’ailleurs, cette démarche est fortement recommandée. Pourquoi ? Car, Google met davantage en valeur les sites internet qui publient régulièrement du contenu. En plus de cela, les articles blog agissent en faveur du référencement. Ce sont des outils SEO à part entière. Finalement, l’accès au blog peut être limité aux internautes ayant accepté de communiquer leur adresse mail. Du véritable 3 en 1 en d’autres termes !

 

10 – Les salons

Rien de mieux pour faire des rencontres et agrandir son fichier d’adresses mail que de se rendre à des salons. Vous pouvez y présenter votre entreprise ou à l’inverse, aller à la rencontre des professionnels qui s’y trouvent. Pensez à la manière dont votre produit / service pourrait servir aux professionnels ou aux clients des sociétés. Lorsque vous rencontrez une personne intéressante, ayez le réflexe de lui demander ses coordonnées. Même si celles-ci n’ont pas d’utilité dans un premier temps, elles peuvent se révéler être sources d’opportunités par la suite. Ne négligez aucun échange et intéressez-vous réellement à vos interlocuteurs.

11 – Le programme de fidélité

En 2017, nous ne parlons plus de « carte », mais bien de « programme » de fidélité, notamment sur le web. Les consommateurs sont friands de réductions, alors pensez à récompenser leur fidélité. Dès leur première visite, faites afficher un pop-up en leur proposant votre programme et en présentant les différents avantages auxquels ils peuvent prétendre. Ici encore, l’internaute devra rentrer son adresse mail. Tout le monde est gagnant !

12 – À la commande

N’oubliez jamais de demander l’adresse mail de votre client au moment de la commande. Si cela peut paraître évident, sachez que tous les entrepreneurs n’y pensent pas ! L’achat est LE moment de référence pour demander à l’utilisateur de vous communiquer ses coordonnées. Les consommateurs n’y voient là aucun problème. Notez que la plupart d’entre eux apprécient recevoir de la documentation de la part des entreprises chez qui ils ont fait des achats. Alors, pensez-y !

Conso-france.comObtenez des conseils sur la création de votre entreprise...

Conso-france.com
Obtenez des conseils sur la création de votre entreprise...

Conso France, notre partenaire, vous aide à concrétiser votre projet !

Vous êtes bien inscrit(e)